Perte cheveux homme : que faire ?

Perte cheveux homme : que faire ?

Si certains hommes ne se formalisent pas d’une chute de cheveux, le phénomène affecte le moral, voire l’estime de soi de la plupart des concernés. Grâce aux avancées scientifiques et technologiques, il existe désormais des solutions efficaces pour traiter définitivement la calvitie. Découvrez-les sans plus attendre !

Comment se caractérise une perte cheveux homme ?

Nous perdons tous des cheveux et ce, tous les jours. C’est parce que les follicules pileux suivent un cycle de renouvellement. Autrement dit, il y a des cheveux qui tombent pour laisser place à une nouvelle génération. Cependant, une chute excessive peut traduire un début de calvitie.

Il faut savoir que l’homme sécrète naturellement de la testostérone. Cette hormone peut se transformer en dihydrotestostérone (DHT), un dérivé qui fragilise le follicule pileux. Les cheveux s’affinent au fil des repousses, jusqu’à disparaître complètement, laissant alors une zone dégarnie.

L’échelle de Norwood-Hamilton classifie la calvitie en sept stades :

  • stade 1 : la chevelure semble intacte, aucune zone n’est dégarnie
  • stade 2 : le front et les tempes commencent à se dégarnir
  • stade 3 : en plus du recul de la ligne au niveau du front et des tempes, on remarque aussi que le crâne commence à se dégarnir
  • stade 4 : les zones dégarnies au stade précédent s’agrandissent
  • stade 5 : l’alopécie s’aggrave
  • stade 6 : il ne subsiste plus qu’une mince ligne de cheveux entre le vertex (zone dégarnie au niveau du crâne) et l’espace fronto-temporal dégarni
  • stade 7 : les cheveux au niveau des tempes, du front et du crâne ont complètement disparu.

Dans la majorité des cas, les stades 4 et 5 se manifestent aux alentours de 30-40 ans. Cependant, la perte de cheveux peut avoir lieu avant 30 ans chez les hommes sujets à une alopécie androgénétique précoce.

Perte cheveux homme : un phénomène très courant

L’alopécie androgénétique qui désigne la perte de cheveux est une maladie du cuir chevelu. Comme son nom scientifique l’indique, il est dû à une certaine prédisposition génétique. Cependant, l’origine hormonale évoquée plus tôt ne doit pas être exclue.

En France, ce sont environ 10 millions d’hommes qui souffrent de calvitie. Dans certains cas, les premiers signes apparaissent vers 20 ans. Il est donc assez courant qu’un homme se retrouve dégarni avant d’atteindre l’âge de 30 ans.

Perte cheveux homme : les différentes solutions

L’unique solution à long terme implique un recours chirurgical. Néanmoins, il existe des options qui permettent de ralentir la perte de cheveux.

La greffe de cheveux pour homme

C’est actuellement la seule méthode qui garantisse des effets durables sur le long terme. Elle consiste à utiliser des implants capillaires prélevés sur votre tête pour que votre chevelure retrouve sa densité. Le rendu est parfaitement naturel !

Il y a quelques années, la technique de la bandelette ou FUT était la plus utilisée. Elle consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu. Les follicules pileux sont ensuite extraits avant d’être réimplantés. Comme vous pouvez vous en douter, cette méthode laisse des cicatrices au niveau de chaque zone de prélèvement. Cependant, le chirurgien esthétique veille à ce qu’elles restent discrètes.

Les méthodes de greffe capillaire ayant évolué, il est désormais possible d’opter pour une pratique non-invasive qui ne laisse aucune trace. On parle de la technique FUE qui est plus longue à réaliser mais qui offre d’excellents résultats. Le chirurgien prélève des unités folliculaires qui peuvent contenir 1 ou plusieurs cheveux. Bien évidemment, les follicules sont extraits jusqu’à la racine, ce qui permet une réimplantation efficace, suivie d’une repousse ultérieure.

Dans le cas de la FUE, le chirurgien esthétique sélectionne soigneusement les différentes zones de prélèvement qui se situent à l’arrière du crâne dans la majorité des cas. Chaque follicule sera ensuite implanté individuellement sur les zones dégarnies de sorte à simuler une implantation naturelle. Si vous êtes dans le 06, nous vous conseillons Dr Jonathan pour votre greffe de cheveux homme : un excellent praticien !

La greffe FUE vous permet de reprendre rapidement vos activités habituelles. L’utilisation d’un shampooing est possible dès le deuxième ou le troisième jour qui suit l’intervention. Les premières repousses sont constatées au bout de 3 mois environ. Cependant, il faut attendre entre 12 et 18 mois pour mesurer le résultat définitif de la greffe qui est réalisée sous anesthésie locale. Votre chevelure aura une texture et une apparence naturelle grâce à cette auto-transplantation.

Si les micro-greffes sont principalement utilisées pour résoudre les problèmes de calvitie, la greffe est également une méthode envisageable pour uniformiser vos sourcils ou votre barbe.

Les remèdes de grand-mère

Il s’agit des solutions naturelles que vous pouvez adopter dès que vous remarquez les premiers signes d’une alopécie.

Vous pouvez appliquer du gel d’aloe vera pur sur la zone concernée. Laissez agir 10 minutes puis rincez abondamment à l’eau tiède.

Si vous avez du lait de coco à portée de main, mélangez-en 200 ml avec 2 carottes mixées. Appliquez le mélange obtenu sur le cuir chevelu et laissez agir 30 minutes au minimum. Rincez abondamment.
Le basilic possèderait aussi des propriétés qui stimulent la repousse.

Faites infuser un bouquet dans de l’eau bouillante. Laissez tiédir et utilisez cette infusion pour rincer votre shampooing habituel. Pensez à bien masser le cuir chevelu pour que le basilic pénètre en profondeur. En alternative, faites infuser 4 cuillères à soupe de feuilles d’ortie dans 1 litre d’eau bouillante. Patientez 10 minutes puis filtrez. Utilisez l’infusion pour frictionner votre cuir chevelu ou rincer votre shampooing.

Précisons que si les astuces de grand-mère peuvent fonctionner, il n’y a jamais de garantie absolue. Il reste donc préférable de solliciter un avis médical pour identifier la solution adaptée à votre cas.

Les cures de vitamines

Les vitamines B et en particulier la vitamine B8 (biotine) contribue à la santé capillaire. C’est pour cela qu’elle est utilisée comme composant actif dans de nombreux compléments alimentaires ciblant la fortification et la repousse. Les cures de vitamine vont donc freiner le processus de la chute de cheveux sans pour autant le stopper complètement.

La meilleure solution consiste à adopter une bonne hygiène de vie en variant les sources de vitamine. De plus, les cures de compléments alimentaires et vitamines doivent être limitées dans le temps. Des indications devraient être fournies par le fabricant, tant sur la durée de la cure que sur l’intervalle à respecter entre deux supplémentations en vitamines. Bien entendu, rien ne remplace un avis médical.

En résumé, les solutions médicamenteuses, les compléments alimentaires et les astuces de grand-mère constituent des options plus ou moins intéressantes pour ralentir la chute de cheveux. Cependant, la greffe demeure l’unique solution pour faire repousser vos cheveux dans la mesure où elle consiste à implanter des follicules pileux sains. Prenez rendez-vous auprès d’un chirurgien esthétique spécialisé dans les implants capillaires. Il établira un diagnostic qui lui permettra ensuite de définir le plan de traitement qui vous convient.

Ce type de métier vous intéresse ? Rendez-vous sur mon précédents articles « les métiers du secteur médical » pour en apprendre plus sur le sujet J

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.