Métiers esthétiques

Métiers esthétiques

Vous souhaitez démarrer une carrière dans les métiers de l’esthétique, et vous aimeriez avoir de plus amples informations sur les caractéristiques des principaux métiers / disciplines du secteur ? Cette publication à visée généraliste vise avant tout à vous donner des informations essentielles, pour vous permettre de mieux vous repérer. Métiers, formations disponibles, uniformes et réglementation, on vous dit tout !

Quels sont les différents métiers esthétiques ?

L’esthétique est un domaine professionnel qui recouvre un certain nombre de disciplines, que nous vous proposons de détailler ci-dessous :

Prothésiste ongulaire

Le prothésiste ongulaire est sans aucun doute l’un des professionnels les plus connus et parmi les plus populaires. Son rôle est de proposer à sa clientèle un soin complet des ongles, avec la possibilité dans certains cas de faire poser des prothèses pour obtenir un résultat plus esthétique.

Le professionnel peut également se transformer en conseiller et proposer à la demande des compléments alimentaires pour réparer les ongles en quelques semaines. Ce professionnel très apprécié peut travailler soit dans un institut de beauté ou en indépendant : dans ce dernier cas, il se déplace également à domicile et dispose du statut d’autoentrepreneur.

Maquilleur

Le maquillage peut être considéré comme une véritable science, ou demande un minimum de savoir-faire pour obtenir un résultat esthétique. C’est pourquoi il existe actuellement des maquilleurs professionnels qui, tout comme le prothésiste, officient en institut ou en indépendant. Les maquilleurs connaissent généralement les différentes peaux et leur sensibilité. Ils peuvent dès lors proposer des soins individuels et personnalisés qui permettent de préserver durablement la pilosité – en plus d’offrir un beau résultat.

En d’autres termes, que vous ayez la peau sèche ou la peau grasse importe peu : il existe de nombreuses façons de prendre soin de soi et le maquilleur professionnel le sait très bien : il vous conseillera donc des produits avec lesquels il a l’habitude de travailler, et vous déconseillera fortement d’autres produits qui ne correspondent pas du tout aux particularités de votre pilosité.

Conseiller en beauté

Le conseiller en beauté est un professionnel plus généraliste, qui dispose d’un savoir-faire et de connaissance dans les principales disciplines en lien avec l’esthétique.

On peut même parler de véritable « coach » en beauté, qui saura vous donner toutes les astuces pour bien présenter au quotidien. Ces conseils peuvent porter sur l’alimentation jusqu’à différents soins de la peau en passant par la prise de compléments alimentaires ou le démarrage d’une cure.

Masseur

Le masseur peut aussi être kinésithérapeute : il est spécialisé généralement dans des soins corporels précis, et connaît les différents points de pressions qui peuvent nous causer des douleurs au quotidien – les postures adoptées durant le travail génèrent fréquemment des douleurs dorsales ou des migraines, si bien que le masseur sait exactement appuyer « là où ça fait mal », pour mieux délier les torsions musculaires.

Idéalement, le masseur travaille dans un établissement spécialisé (qui utilise par exemple les bienfaits d’une source thermale), ou dans des structures haut de gamme ou hôtelières. Le masseur pourra également être force de proposition et conseiller des traitements pour la peau ou des postures corporelles pour mieux vivre au quotidien.

Coiffeur

Le coiffeur est bien installé dans l’inconscient collectif : œuvrant aussi bien dans les galeries marchandes de grande surface ou dans des établissements plus spécifiques, il est l’un des artisans le plus souvent sollicité pour des conseils beauté.

Son rôle n’est pas seulement de couper les cheveux, mais de faire de véritables propositions esthétiques à son client selon son souhait et ses recherches personnelles : le coiffeur pourra alors proposer de réaliser une couleur, ou de faire un travail sur les cheveux esthétique et original selon les tendances du moment.

Vendeur en parfumerie

Le vendeur en parfumerie est un professionnel de premier plan dans le monde des cosmétiques : il officie généralement en boutique, idéalement dans un établissement spécialisé en beauté et soins de la peau. Il dispose de compétences précieuses dans le domaine des senteurs et des tendances beauté, si bien que la gente masculine comme féminine lui demande souvent des conseils pour affiner un style.

Nez

Le plus souvent, le métier de « nez » est associé à celui de parfumeur. Ici, le professionnel doit être en mesure d’analyser les principales caractéristiques d’une fragrance ou d’un produit, par le biais de la sensation olfactive, et d’en évaluer ainsi la qualité.

Il s’agit ici d’un véritable d’aptitudes particulièrement recherchées, à tel point qu’on retrouve le nez un peu partout dans d’autres disciplines – dans le milieu des cosmétiques, bien entendu, mais aussi dans l’aromatique alimentaire par exemple.

Formateur beauté

Le formateur beauté se présente plutôt sous les traits d’un commercial spécialisé dans les cosmétiques et l’esthétisme de manière générale. On retrouve volontiers ce professionnel à proximité d’un point de vente dédié à la présentation de produits cosmétiques spécifiques, liés par exemple à une marque en particulier.

Le formateur beauté peut ainsi effectuer plusieurs démonstrations auprès de la clientèle, et donner de précieux conseils pour réaliser des soins du visage et du corps. Vous l’aurez compris : le formateur ou la formatrice est également le ou la représent(e) d’une marque dont il fait la promotion. Les compétences indispensables pour ce type de métier sont davantage liées à la communication et au relationnel.

De plus, le professionnel doit disposer des compétences suffisantes pour tenir le point de vente ou la boutique, en plus de savoir gérer certains aspects financiers et administratifs. Le management d’équipe est également une dimension essentielle du métier.

Quelles sont les formations nécessaires pour exercer des métiers esthétiques ?

Pour entrer dans le milieu des cosmétiques, la voie du CAP suffit largement. Ainsi, le titulaire d’un CAP Esthétique, cosmétique et parfumerie disposera du savoir-faire indispensable pour réaliser des soins esthétiques (des soins qui concernent principalement le visage, les mains et les pieds). Le futur diplômé aura également l’opportunité de réaliser certaines opérations de soin bien précises – comme des épilations, des soins de manucure ou encore des maquillages.

Après le CAP, la vie active est tout à fait possible, mais la poursuite d’études reste également envisageable. Sous certaines conditions, on pourra par exemple poursuivre des études en 2 ans pour obtenir un bac professionnel ou un BP (brevet professionnel). Les exemples de formations ne manquent pas : bac pro esthétique, cosmétique et parfumerie, bac pro métiers du commerce et de la vente ou BP esthétique, cosmétique et parfumerie.

Quelles sont les tenues de travail des métiers esthétique ?

Comme pour de nombreux autres métiers exigeants, l’univers de la cosmétique impose le port d’un uniforme particulier ou, au minimum, d’une blouse pour le haut.

En institut, le port d’un uniforme est tout simplement essentiel, pour des questions de sécurité, d’hygiène et pour honorer en quelque sorte l’image ou l’étiquette de l’établissement. Le blanc est la couleur la plus commune, mais on peut également retrouver des ensembles vestimentaires roses ou noirs selon les situations. Voici quelques exemples ci-dessous :

La blouse esthéticienne

La blouse d’esthéticienne, comme celle vendue sur Roi du Tablier, est sans aucun doute l’accessoire vestimentaire le plus connu, et le plus indispensable ! C’est sans aucun doute le vêtement que l’on remarque en premier, car il peut également mentionner le nom du professionnel et sa fonction au sein de l’établissement le cas échéant. Il est généralement de couleur blanche et se distingue par sa grande praticité et sa légèreté.

metier esthetique

La bouse est obligatoire dans de nombreux métiers esthétiques.

Pantalon esthéticienne

Le pantalon de l’esthéticienne doit être idéalement du même matériau et de la même couleur que la blouse. Il doit également être facile à porter et léger pour permettre au professionnel d’évoluer tout au long de la journée dans des vêtements confortables et fonctionnels.

Chaussure esthéticienne

Les chaussures sont des éléments vestimentaires importants dans la vie d’un professionnel travaillant dans le domaine des cosmétiques.

La raison à cela est simple : le professionnel doit pouvoir disposer à tout moment d’un équipement de sécurité qui lui permette d’évoluer tout au long de la journée sans risque de glisser ou de tomber, et sans risquer de se blesser en manipulant des accessoires parfois sensibles. C’est pour cela qu’on recommande bien souvent aux professionnels de l’esthétique de porter des « sabots », c’est-à-dire des chaussures renforcées qui permettent de protéger le pied.

Vous en savez désormais un peu plus sur les différents métiers qui composent l’univers des cosmétiques et de l’esthétique.

Comme vous pouvez le voir, les études nécessaires pour obtenir son passeport pour la vie active sont particulièrement accessibles, et permettent d’intégrer assez rapidement un institut ou de montrer sa propre entreprise – à condition toutefois d’être extrêmement motivé et de disposer de compétences solides en gestion comptable, par exemple. Les entrepreneurs indépendants ne doivent jamais hésiter à se faire aider dans les premières années, pour assurer à leur statut toutes les chances de réussite !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *