La malnutrition : un problème de santé public

La malnutrition : un problème de santé public

A l’heure où l’alimentation est au cœur des préoccupations chez les consommateurs, il est important de se pencher sur un phénomène qui touche de plus en plus de personnes : la malnutrition. Son impact est tel qu’elle est devenue un problème de santé public. Pour contrer les risques et opter pour une alimentation plus saine, les consommateurs se tournent désormais vers des diététiciennes pour intégrer de bonnes habitudes alimentaires au quotidien.  Une alimentation de moins en moins saine Avec la réduction des temps de pause au travail et une nourriture de plus en plus transformée et industrialisée, il est difficile de faire le bon choix.  C’est pourquoi de réelles solutions sont mises en place au service des consommateurs par le biais de la diététique et des diététiciens. Manger sainement n’est pas une chose facile : il faut connaître les produits de saison, trouver l’équilibre parfait entre les protéines, les glucides et les lipides tout en répondant efficacement aux besoins caloriques de son organisme. L’inefficacité des régimes Les risques les plus importants des régimes alimentaires sont sans aucun doute les carences et l’effet « yoyo ». Lorsque le corps est privé d’une source de vitamines, de nutriments ou de minéraux, les organes vont s’affaiblir, ce qui peut conduire à des dysfonctionnements qui peuvent être très graves. L’effet yoyo est tout aussi nocif pour la santé : si on constate une perte de poids trop importante due à un régime trop draconien, la reprise sera tout aussi rapide une fois que les mauvaises habitudes seront réintégrées dans le quotidien. Solution : rééquilibrage alimentaire au près d’une diététicienne Le secret d’une alimentation équilibrée réside...
Alimentation bébé : diversification avec régime végétarien  

Alimentation bébé : diversification avec régime végétarien  

  Durant les premiers mois de vie de bébé, il est nécessaire de ne lui donner que du lait maternel pour lui permettre de se développer comme il faut. Une fois qu’il atteint ses six mois, c’est à part de là que la diversification alimentaire doit se faire. Certains parents choisissent de mettre leur enfant dès cet âge à un régime végétarien, mais comment ça se passe dans ce cas ?  Nous vous proposons aujourd’hui de voir comment procéder le mieux possible à l’intégration de ce mode de vie à celui de votre enfant déjà tout petit. Bien que nombre de médecins soient contre le fait de restreindre les enfants de cet âge à ce genre de régime, il est quand même possible de le faire. Vous rendre chez un médecin avant toute chose Ce que nous vous conseillons de faire avant de faire adopter à votre enfant ce genre de régime est d’aller voir un médecin. D’une manière générale, un bébé a besoin de nutriments, de tous les nutriments pour qu’il puisse se développer correctement. Une restriction alimentaire peut poser des soucis, c’est pour cela que c’est mieux de se rendre chez le médecin avant toute chose. Puisque vous avez décidé de mettre votre enfant à ce type de régime, une visite chez le pédiatre s’impose. Elle est surtout indispensable pour confirmer que vous pouvez mettre votre bébé un régime végétarien. En effet pour le bien-être de certains enfants, ils ne doivent pas être privés de viande. Nous vous conseillons ainsi de faire un bilan de santé pour vous aider à déterminer cela. Ce serait dangereux pour votre enfant...
Adopter un nouveau style de vie pour être en bonne santé

Adopter un nouveau style de vie pour être en bonne santé

               Vous souhaitez mieux prendre soin de votre santé ? Avec les nombreux types de maladies qu’on rencontre aujourd’hui, surtout les maladies graves comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires et bien d’autres encore, on ne peut que penser à avoir une santé de fer.                Pour prendre soin de sa santé toutefois, il est nécessaire de changer complètement de style de vie. Dans mon article, je vous propose alors de suivre ces quelques conseils qui vous permettront de réduire les risques de cancers et bien d’autres maladies, mais aussi de vous prodiguer une excellente santé afin d’augmenter votre espérance de vie. La relaxation : un besoin indispensable du corps pour un meilleur fonctionnement                Avec le stress et les ennuis au quotidien, notre corps a véritablement besoin de se reposer de temps en temps. Je vous conseille particulièrement donc de prendre au moins dix minutes de relaxation chaque jour. Dix minutes, pendant lesquels vous resterez allongé en ne pensant à rien, du moins à chasser toute pensée négative.                Le sommeil est aussi crucial pour permettre à notre corps de se détendre, de procéder à un renouvellement de l’organisme. Si vous avez envie de rester en bonne santé, je ne peux que vous suggérer de beaucoup dormir. En effet, on a besoin de dormir au moins 8 h à 10 h par nuit. Ainsi, vous resterez en pleine forme toute la journée.                Le rire et le sourire sont aussi des gestes qui permettent à beaucoup de muscles au sein de notre corps de se détendre. Ainsi, je suggère de rire et de sourire autant que possible. Cela ne pourra d’ailleurs...
Grain de beauté et cancer : vous devez les surveiller

Grain de beauté et cancer : vous devez les surveiller

Si les grains de beauté sont superbes quand ils sont bien placés, il est cependant nécessaire d’y faire attention car dans certains cas, ils peuvent signifier le début d’un cancer. On ne s’en douterait pas aux premiers abords, comment un signe de beauté, tant apprécié par les hommes et bien évidemment certaines femmes, comme le grain de beauté pouvait devenir le point de départ d’un cancer ? Force est d’admettre que les cancers de la peau progressent beaucoup de nos jours. De plus en plus d’hommes et femmes en sont victimes chaque année. Dans certains cas, 20 % en faite, ce sont sur les grains de beauté déjà présents sur votre visage ou votre corps que le mélanome apparait. Mais comment faire pour reconnaître que c’est une lésion suspecte en réalité ? Comment vous conduire si vous avez un grain de beauté qui est apparu de nulle part en un rien de temps ? Nous avons décidé aujourd’hui de nous pencher plus sérieusement sur la question aujourd’hui. Tout un tas d’indices au niveau de la peau Il faut savoir que si les cancers de la peau sont diagnostiqués à temps, la plupart peuvent guérir après un traitement adéquat. Aussi, vous devez rester la plus vigilante possible à ce sujet. Observez votre peau quand vous en prenez soin, surveillez les grains de beauté car ces derniers peuvent être le point de départ d’un cancer donc une sonnette d’alarme pour faire un dépistage. Vous êtes de ceux qui ont des grains de beauté, ce n’est pas forcément pour cela que vous allez présenter un cancer.  Vous devez vous méfier surtout si vous avez plus de...
La règle d’or pour mieux se protéger du diabète

La règle d’or pour mieux se protéger du diabète

Le diabète est une de ces maladies des temps modernes dont on ne guérit pas, mais qui atteint cependant de plus en plus de gens pour de raisons pas encore tout à fait précises jusque-là même si plusieurs causes sont avancées et qualifiées comme étant des facteurs favorisant le diabète. Le diabète de type 2 est la forme la plus courante, aussi, le mieux est de toujours prévenir au lieu de guérir. Aussi, aujourd’hui on nous conseille de manger moins à l’extérieur pour ne pas favoriser le diabète. Ne vous en faites pas, je vous explique pourquoi dans ces quelques lignes. Les dangers du fait de manger hors de la maison              Quand je parle de manger à l’extérieur, je parle bien évidemment de ces moments entre amis ou entre collègue dans les Fast foods, dans les cantines que ce soit à l’école ou bien dans votre entreprise ou encore dans les restaurants tout simplement. La question qui se pose est alors, combien de fois mangez-vous dehors au cours de la semaine ?              Bien que ce que vous mangez dans les restaurants et les fast foods que vous affectionnez tellement soit des plus succulents, il n’empêche que vous ne pouvez jamais contrôler ce qu’il y a vraiment dans votre assiette. Résultats, ce sont les kilos en trop qui entrainent le surpoids et on sait tous que le surpoids est l’un des facteurs favorisant le diabète de type 2.              Manger à l’extérieur vous expose ainsi aux dangers du surpoids, mais aussi à la consommation de produits et de plats qui au lieu de vous garantir des apports nutritionnels indispensables...
Ce qu’il faut savoir sur les moustiques vecteurs de maladie

Ce qu’il faut savoir sur les moustiques vecteurs de maladie

Un seul petit moustique peut vous tenir éveillé toute la nuit et vous gâcher votre sommeil, mais il est capable de bien pire que cela. En effet, les moustiques sont des vecteurs de maladie dont on devrait toujours se méfier, car les maladies qu’elles transmettent peuvent être plus ou moins graves en fonction des régions dans lesquelles elles se trouvent. Dernièrement on parle beaucoup du virus Zika, cette maladie qui cause des malformations chez les fœtus si jamais un moustique pique une femme enceinte. Mais il y en a d’autres comme le paludisme ou encore le Chikungunya. Que faut-il savoir sur ces moustiques dans ce cas ? Des moustiques vecteurs de maladie              Ce ne sont pas tous les moustiques que vous rencontrerez sur votre chemin qui vont vous causer des maladies. En effet, certaines variétés de moustiques sont inoffensives et ne font que s’abreuver de votre sang, d’autres en revanche sont dangereuses et nécessitent que l’on y fasse vraiment attention.              La plupart du temps, c’est en piquant une personne saine après avoir piqué une personne malade qu’un moustique femelle transmet les virus ou les maladies dans le genre de la fièvre jaune, la dengue ou encore le Zika et le Chikungunya. Ils se sont adaptés aux climats              Certains moustiques vecteurs de maladie ne doivent se trouver que dans des régions précises du globe, notamment dans les zones tropicales, mais on remarque aujourd’hui qu’ils ont eux aussi évolué avec le temps et qu’ils sont maintenant capables de s’adapter à de nouvelles conditions environnementales.              Le moustique tigre est par exemple un spécimen qui est à l’origine un moustique...