8 conseils pour mieux supporter le jet-lag

8 conseils pour mieux supporter le jet-lag

Un des revers de la médaille quand on parle de voyage c’est bien les effets des décalages horaires sur le corps. En effet, quand on n’arrive pas à s’adapter au plus vite à ce problème, on a bien du mal à profiter des vacances ou du séjour que l’on passe dans une destination précise. Je vous propose donc aujourd’hui quelques conseils pour vous aider à mieux affronter le problème, que ce soit avant votre départ, dans votre avion ou bien après votre voyage.

Ce que vous pouvez faire avant votre vol

             Parfois, on est tenté de se fatiguer un maximum avant de prendre l’avion pour pouvoir dormir une fois dedans, mais c’est une fausse bonne idée. Je vous conseille de prendre le temps de bien vous reposer et de dormir assez avant de prendre l’avion, c’est mieux pour le corps.

             Je vous conseille également d’essayer de changer vos habitudes avant votre départ, en tenant compte des horaires de votre destination. Vous serez moins fatigué et aurez moins de mal à vous habituer de cette façon.

             Enfin, je vous conseille également de planifier vos vols de manière à arriver dans la journée dans votre destination. Bien que vous ayez un rythme interne, le corps reste conditionné par le cycle de lumière, aussi votre corps sera plus apte à rester éveillé si vous arrivez en journée.

Dans l’avion

             Bien que l’on vous propose des boissons intéressantes dans l’avion, je vous recommande quand même de ne pas boire de boisson alcoolisée. Ces derniers en plus de vous fatiguer à cause de l’altitude, mais vous serez aussi déshydraté à votre arrivée.

             Dans la même optique, évitez les boissons contenant de la caféine ou tout simplement des agents excitants si vous allez atterrir la nuit. Ces derniers risquent de vous priver de sommeil et vous serez encore plus fatigué en tentant de vous habituer au décalage horaire.

              Une fois dans l’avion, réglez votre montre en fonction de votre destination. Cela a un effet plus psychologique que physique. Votre corps pourra plus facilement s’adapter si votre mental est déjà prêt.

Une fois arrivé sur les lieux

             Une fois que vous arrivez à destination, je vous conseille de commencer à manger vos repas aux heures suivant le nouveau fuseau horaire. L’adaptation se fera en premier avec votre estomac. Le reste suivra doucement, vous verrez.

             Profiter de la lumière naturelle autant que possible pour vous aider à conditionner votre corps, le sport peut vous aider dans tout ceci alors je vous conseille d’en faire quand cela sera possible pour vous.

1 Comment

  1. Je m’adapte difficilement aux décalages horaires, c’est pour ça que je ne vais jamais loin quand je pars en voyage. Mais merci pour vos conseils, je tâcherais d’en tenir compte si jamais je décide de partir à des dizaines de milliers de kilomètres.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>